Les maisons en bois ont-elles une bonne isolation thermique ?

Publié le : 24 novembre 202110 mins de lecture
Le matériel:

Le bois est un excellent isolant, une caractéristique qui découle de la combinaison de deux facteurs : une faible conductivité thermique et une chaleur spécifique élevée. Découvrez nos maisons en bois habitables ou nos cabanons en bois.

C’est en effet l’un des matériaux les plus utilisés pour les constructions et les rénovations, et il est aujourd’hui de plus en plus pris en considération pour ses nobles performances. En effet, à l’intérieur du bois, la chaleur a une vitesse de propagation très faible et une quantité considérable d’énergie est nécessaire pour élever sa température de n degrés.

Son pouvoir isolant est lié à la valeur d’une grandeur physique, appelée « Conductivité thermique, Lambda λ. Le bois est un matériau isolant, perméable, à inertie thermique et à haut pouvoir isolant. Le bois est naturellement chaud, a un coefficient de transmission thermique 12 fois inférieur à celui du béton et 1500 fois inférieur à celui de l’aluminium.

Grâce à sa densité, le bois offre une dispersion de chaleur limitée, les maisons en bois sont donc fraîches en été et chaudes en hiver, permettant des économies d’énergie importantes. 

Dans les environnements chauffés, la température de surface du bois est plus élevée que celle des matériaux de construction traditionnels (béton et ciment) et contribue ainsi à l’augmentation et au maintien de la température. En effet, l’énergie nécessaire pour chauffer un mur en bois est minime et l’excès d’énergie est rejeté, contribuant ainsi à l’augmentation de la température de l’environnement.

De même, en été, le mur agit comme un isolant contre la chaleur extérieure excessive provenant du rayonnement ; une fois qu’un certain degré de chauffage est atteint, le mur commence à réfléchir une grande partie de l’énergie thermique, maintenant la température interne inchangée. Le résultat est une sorte de climatisation naturelle.

L’épaisseur des murs

Lors du choix d’acheter une maison en bois, l’un des aspects les plus importants à considérer est l’épaisseur des murs. Mais il y a aussi d’autres caractéristiques pertinentes qu’il ne faut pas sous-estimer, comme l’essence du bois : il peut provenir d’une bûche ronde ou carrée, et être massif ou lamellé.

En règle générale, les maisons en bois préfabriquées peuvent être plus spacieuses que les maisons en briques pour la même superficie, car les murs en bois sont généralement plus petits. Cela permet d’obtenir une plus grande surface praticable.

 Opter pour une épaisseur trop fine (également pour faire des économies d’un point de vue économique) n’est pas une bonne idée, car les murs doivent garantir un bon niveau d’isolation acoustique et thermique. L’isolation acoustique vous permet d’entendre moins de bruits de l’extérieur, ou de vous faire entendre moins de bruits de l’intérieur. L’isolation thermique, quant à elle, garantit une consommation d’énergie moindre pour chauffer ou climatiser la maison.

L’épaisseur idéale des murs extérieurs et intérieurs des maisons en bois est d’environ 30 centimètres : cette valeur peut garantir un excellent rapport qualité-prix, et est en fait inférieure à celle des maisons plus traditionnelles. Cette dimension est à comprendre également en tenant compte de la présence de l’isolant.

En résumé : pourquoi l’épaisseur des murs des maisons en bois est-elle un aspect très important à prendre en considération ? Cette caractéristique est déterminante, tant pour les murs intérieurs qu’extérieurs, pour au moins deux facteurs :

  • L’espace à l’intérieur de la maison : les murs en bois de bonne qualité peuvent prendre moins de place que les murs en maçonnerie, qui ont généralement une épaisseur plus homogène.
  • Isolation thermique et acoustique : les parois trop fines et minces sont peu performantes à cet égard, car elles ne peuvent empêcher l’échange de température entre deux environnements différents, ni limiter efficacement l’échange de vibrations sonores. De plus, il est également peu judicieux d’opter pour des murs trop épais.

Type de bois : massif ou lamellé-collé

Le bois lamellé est travaillé selon une technique particulière (chevauchement de quelques lamelles, collage entre elles) qui lui confère des avantages considérables. Il est exempt de défauts visibles, tels que des poches de résine, des nœuds et des fissures. Il est également moins sensible aux attaques d’insectes et de champignons. De plus, il est plus résistant à la corrosion. Son traitement permet de consommer très peu d’énergie, réduisant ainsi la pollution de l’environnement. Cependant, il coûte plus cher que le bois massif.

Le bois massif présente des avantages économiques importants et est esthétiquement plus beau, car il a un aspect plus rustique et naturel. Avec le temps, ce matériau change d’extérieur,

Le choix du bois est toujours gagnant, tant pour ses caractéristiques techniques que pour son impact visuel agréable. L’œil veut aussi sa part, alors concevoir avec un matériau comme le bois, c’est créer un environnement immédiatement chaleureux, accueillant et confortable. De plus, les murs en bois massif sont également appréciés car ils ressemblent davantage aux murs de maçonnerie, donnant une idée d’une plus grande solidité.

Au choix : maison en bois ou en brique

Bien qu’avec un long retard par rapport au reste de l’Europe, les maisons préfabriquées en bois gagnent enfin du terrain dans notre pays et beaucoup choisissent de construire leur maison avec ce type de construction.

Le bois est l’un des éléments les plus appréciés aussi bien par les professionnels du secteur que par les clients et les propriétaires. En fait, ce matériau est probablement le seul véritablement renouvelable, grâce à son cycle de production, et possède également des propriétés physiques intéressantes, inconnues de la plupart des matériaux de construction. Pour quelle raison?

Les maisons en bois sont légères mais très résistantes . On le sait, le bois est un matériau très léger et donc facile à transporter. Cependant, cela ne veut pas dire qu’une maison en bois n’est pas stable, bien au contraire ! Les structures de support sont extrêmement résistantes et permettent, entre autres, une fixation optimale sur les murs pour les appareils sanitaires, les éléments hauts, les étagères et de nombreux autres éléments d’ameublement.

De plus, d’un point de vue sismique, les constructions en bois ont un degré de sécurité beaucoup plus élevé que celles en brique et en béton, car elles ont une rigidité extrêmement faible. Cela signifie qu’une maison en bois est capable d’absorber de manière optimale l’énergie libérée par le tremblement de terre, c’est-à-dire qu’une maison en bois est une maison antisismique.

Les maisons en bois ont une résistance élevée au feu. Contrairement aux idées reçues, le bois brûle lentement et, en cas d’incendie, les maisons préfabriquées en bois sont beaucoup plus résistantes que les constructions traditionnelles. En fait, le bois ne carbonise qu’en surface, laissant sa structure interne presque inchangée. En se carbonisant, cette couche est capable de ralentir la vitesse de propagation des flammes, agissant comme un véritable isolant et préservant ainsi les propriétés statiques de la structure, qui ne sont absolument pas compromises. Le béton et l’acier, en revanche, sont des matériaux qui subissent une détérioration rapide de leurs caractéristiques mécaniques. C’est pourquoi en cas d’incendie une maison en bois est bien plus sûre que son homologue en béton par exemple.

Le bois est un parfait isolant thermo-acoustique. L’une des caractéristiques les plus appréciées des maisons en bois est probablement la propriété isolante que possède ce matériau. En effet, le bois assure une isolation acoustique et thermique incroyable.

Pour cette dernière raison, les pays nordiques choisissent le bois pour fabriquer les structures externes et internes de leurs maisons. En Italie, cependant, ce matériau n’est utilisé que pour la construction de toits, de sols et de finitions. Si vous avez décidé de construire votre maison en bois, sachez que vous allez vivre dans une maison au climat idyllique, chaude en hiver et fraîche en été.

Le bois utilisé pour la construction des maisons préfabriquées a en effet un taux d’humidité précis qui – grâce à un procédé de séchage particulier – le protège également du danger de moisissure.

Une maison en bois a des coûts de fonctionnement inférieurs à ceux d’une maison traditionnelle. C’est un autre des nombreux avantages d’une maison en bois qui convainc de nombreuses personnes d’opter pour ce type de solution d’habitation.

Précisément en raison des qualités isolantes du bois, inséré dans des murs à haute performance, les maisons en bois affichent une consommation d’énergie réduite et, par conséquent, économique. Qu’est-ce que ça veut dire? Que pour une même superficie, disposition des pièces et usage de la maison par ses occupants, une maison en bois aura des factures inférieures à celles d’un homologue en maçonnerie, car elle nécessite moins d’énergie pour être chauffée en hiver et rafraîchie en été.

Plan du site