Conseils pour choisir un terrain à bâtir

terrain à batir

Publié le : 24 novembre 20216 mins de lecture

Projetez-vous de construire une nouvelle maison pour votre foyer ? Avez-vous des envies particulières concernant la réalisation de celle-ci. Choisissez votre propre terrain à bâtir pour être satisfait. Malgré l’existence d’une multitude offre de terrain à bâtir sur le marché immobilier, celui-ci reste difficile à trouver. Des critères sont alors à privilégier pour choisir un terrain à bâtir répondant à vos attentes.

Choisir le type de terrain qui correspond à vos envies

Lorsqu’on veut faire construire sa maison, l’étape indispensable à faire est de trouver un terrain à construire adapté à notre projet de construction. Dressez d’abord une liste de tous vos critères de sélection. Celle-ci vous aidera à rester cohérent et fidèle à votre projet lors des visites des lieux et également à affiner vos recherches. Notez bien tous vos goûts et mettez-y vos priorités en mentionnant tous les éléments constitutifs de votre future maison. Ne laissez rien au hasard, car même l’orientation de celle-ci influe beaucoup sur le choix du terrain. Pensez au mode de vie que vous voulez avoir ainsi qu’à votre budget. Généralement, vous devez choisir entre deux grands types de terrain. À savoir le terrain en lotissement et le terrain isolé. Si vous voulez habiter dans une agglomération, le terrain en lotissement vous conviendra parfaitement. Toutefois, malgré l’avantage d’être un terrain viabilisé, la parcelle en lotissement connaît quelques inconvénients. Vous devez vous conformer au style architectural imposé par la commune ainsi qu’aux différentes règles concernant les matériaux de construction. Vous devrez également vous conformer à la mitoyenneté voisine. Si cela vous semble impossible, optez pour le terrain isolé. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Choisir la superficie qui vous convient

Trouver un terrain et construire une maison ne sont pas des choses aisées. Un mauvais choix de votre part pourra ruiner tout votre projet et vous obligera plus tard à céder votre propriété. Il est de principe que plus vous vous rapprochez des villes, plus les terrains coutent cher et la superficie diminue. Par contre si vous vous éloignez de quelques kilomètres seulement des grandes villes, vous pouvez avoir une plus grande superficie à prix abordable. Tout dépendra alors de vos exigences, de vos envies ainsi que de votre budget. Si vous mener une vie active, un terrain en ville est plus approprié pour vous. Vous serez proche de l’école de vos enfants, de votre lieu de travail et des autres endroits correspondants à vos activités. Ce qu’il faut seulement savoir c’est que la superficie des parcelles en milieu urbanisé est généralement inférieure à 500 m2. Cela est expliqué par les différentes contraintes concernant la mitoyenneté et les autres règles. Si vous penchez pour la construction de maison en périphérie ou en milieu urbain, vous profiterez surement d’un grand jardin voire même d’une piscine grâce à une superficie supérieure à 500 m2. Vous serez plus libre par rapport à vos voisins. La seule contrepartie présentée par ce terrain diffus c’est que vous aurez des frais d’entretien, mais aussi une taxe foncière beaucoup plus importante.

Vérifier la nature du sol

Avant d’acheter un terrain, il vous est conseillé de bien vérifier la nature de son sol et de son sous-sol. C’est une étape importante avant la construction de sa maison de rêve, car la fondation de celle-ci en dépend. Les risques encourus de bâtir sur un terrain non constructible se rapportent toujours aux différents problèmes d’inondation, de pollution de sous-sol, mais aussi au problème d’effondrement de la construction. Pour remédier à cela, il est plus judicieux de demander l’intervention d’un expert pour le diagnostic complet de votre futur terrain et de son sous-sol. Il pourra vous donner des conseils sur la profondeur idéale de votre fondation ainsi que les matériaux adaptés à ce type de sol. Pour la solidité de votre future maison, évitez catégoriquement d’investir dans des sols en limon, en argile ou les remblais. Optez pour les terrains à sol rocheux, sableux ou constitué en grande partie de graviers.

Choisir une bonne orientation et une bonne configuration de terrain

Si vous voulez faciliter votre tâche lors de la construction de votre maison, choisissez la bonne configuration de votre terrain. Si vous avez le choix, choisissez un terrain plat en forme carrée ou bien rectangle. Les travaux seront plus simples à réaliser et seront plus performants. Toutefois, le terrain en pente peut également donner du style à votre maison surtout si vous voulez qu’elle ait de l’originalité. Par contre, les travaux de construction seront plus complexes, les frais plus élevés surtout si vous dépassez le degré normal d’inclinaison. Quant à l’orientation du terrain, privilégiez un terrain qui a un bel ensoleillement. Ceci vous aidera à économiser de l’énergie et à avoir toujours de beaux temps pendant toute l’année. Mis à part le soleil, le vent joue également son rôle dans le choix de l’orientation de votre construction. N’hésitez pas surtout à visiter les lieux avant votre prise de décision.

Plan du site